Hon. Mayor Moussa Mara of Yelema affords The Independent Newspaper some clarification

5.24.2012 Thursday.

The Independent newspaper had shared in its wednesday 23rd may edition, which was picked up by Maliweb, that Hon. Mayor Mara was an active member of a COPAM organized convention on the resolution of the Mali crisis without first verifying those characterizations. De-minimis, the article has the potential of inuring fosse association and in the extreme, to accrue Hon. Mara and Yelema all manner of suspicion and diminished regard for manufacturing splintered consideration for the Mali Crisis Resolution.
We encourage The Independent newspaper to rectify the culprit article and to exercise maximum due-diligence and restraint particularly in this, Mali’s hour of combined flux and great expectations. The Independent Newspaper must be commended for its comprehensive coverage of Mali life and news and it has been a source of a wealth of information for The GDP’s syntheses.
Haruna.
For The GDP Team.

Here is Hon. Mara’s clarification:

MISE AU POINT DE MOUSSA MARA
Le journal « l’Indépendant » dans sa livraison du mercredi 23 Mai, au niveau de l’article relatif à la clôture de la Convention organisée par la COPAM m’a présenté comme un des membres actifs de la Convention. Ma photo a été publiée à ce propos pour illustrer l’article et elle a été reprise par le site d’information Maliweb.
Je voudrais apporter le démenti le plus ferme à ces informations. Ni moi ni le parti YELEMA n’a jamais été membre et encore moins membre actif de la COPAM. Ni moi ni le parti YELEMA n’a jamais été membre actif de la Convention organisée par la COPAM.
Le Parti YELEMA est membre de la Convergence pour sauver le Mali (CSM) regroupant une quarantaine de partis et plus de 500 associations et regroupements d’association. Ce regroupement, comme son nom l’indique, agit exclusivement dans la recherche de voies et moyens vers une sortie consensuelle de crise. Il n’a pas initié la convention et a été invité par la COPAM pour y assister. C’est à ce titre que je suis venu à la cérémonie d’ouverture de la dite convention. Quand j’ai constaté que celle-ci n’a pas eu lieu, j’ai quitté le CICB pour ne plus y mettre les pieds. Je n’ai donc jamais participé à des travaux et encore moins discuté du communiqué final comme cela est insinué dans l’article.
Je termine en invitant l’ensemble de nos compatriotes, à travers les leaders de toutes les organisations, à un sursaut salvateur en bannissant définitivement la violence et en se tenant derrière les autorités de la transition afin de permettre à notre pays d’affronter victorieusement les grands défis auxquels il fait face.
Bamako le 23 mai 2012
 Moussa MARA
Chevalier de l’ordre national

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: